Vous êtes ici : Monpetitdate » Avis site de rencontre » Yousoon : mon test de cette app de rencontre made in France

Yousoon : mon avis de femme célibataire sur l'application

La promesse de Yousoon tient en plusieurs points que je vais me faire un plaisir de passer en revue, pour vous, dans cet article : la diversité, l’efficacité et l’intelligence de l’algorithme pour ne citer qu’eux. Je suis Juliette, maman célibataire de 33 ans à la recherche de mon prochain compagnon de vie… ou à défaut de le trouver rapidement, je ne suis pas contre l’idée de batifoler un peu, après tout nous n’avons qu’une vie ! Alors Yousoon m’a semblé être un bon outil pour un nouveau départ affectif, et pour ne rien gâcher, il est français, cocorico. Je vous raconte ici ce que j’y ai vécu en un bon mois de test de l’application.


SITES DE RENCONTRE : TOUS NOS AVIS


L’inscription sur Yousoon

Je ne m’attarderai pas sur le téléchargement et l’installation de l’application. C’est d’une simplicité enfantine. L’appli se trouve facilement sur l’App Store ou sur Google Play Store pour les utilisateurs d’Android. L’installation est, elle-aussi, fluide et sans encombre.

avis yousoon application
Pour créer un compte. Nous avons le choix entre l’inscription via notre page perso Facebook ou une adresse e-mail. J’ai opté pour cette deuxième option. Je me méfie quand Facebook a accès à davantage de données sur moi (ils en ont déjà bien assez comme ça). Par ailleurs, l’appli annonce la couleur dès l’ouverture de sa page d’accueil quant à sa philosophie en arborant le bon vieil adage : « Qui se ressemble s’assemble ! »

logo yousoon
Je recommande l'application Yousoon à :
63%
+
  • L'application est française (cocorico)
  • J'aime bien le concept par univers
  • Disponible sur Android et Apple
  • Assez peu de faux profils
-
  • Parfois on tombe sur les mêmes profils
  • Certains critères “isolent” trop la personnalité

Application sérieuse plus efficace :

Alternative plus coquine :

La création de profil

Yousoon nous demande un pseudo puis la photo de profil traditionnelle. Comme c’est souvent le cas sur les applications de rencontre, la photo de profil est obligatoire. De plus, une reconnaissance faciale nous rejette les photos sans visage. Nous avons la possibilité d’en ajouter d’autres. L’appli souligne que les profils possédant plus de 6 photos sont 3 fois plus populaires. Un conseil que je me suis empressé de suivre à la lettre.

La silhouette comme critère d’affinité

Arrive enfin le point délicat dans la construction du profil. Je m’y attendais car j’avais lu quelques retours plutôt clivant à ce propos : L’utilisateur doit renseigner sa silhouette ! J’ai joué le jeu car j’ai trouvé cela amusant et je n’ai aucun problème à faire figurer ma taille et mon poids. Mais je peux comprendre que cela puisse choquer certains, surtout qu’une part d’ombre entoure cette information « sensible ». En effet, Yousoon nous indique que les autres usagers ne verront jamais notre poids, cette donnée ne sert qu’à définir notre silhouette (S, M, L, X…). Et oui, ici, la corpulence fait partie des différents critères de recherche de profil. Néanmoins, il nous est totalement possible d’ignorer cette question. Donc aucune crainte pour les personnes mal à l’aise face à ce détail.

Choisir ses univers

Quelques écrans plus loin, l’appli nous demande de sélectionner les thèmes – appelés ici univers – qui nous intéressent parmi 16 possibilités (musique, mode, vegan, motards, cuisine, voyage, smart, gay…). L’objectif est bien entendu de permettre à Yousoon de nous proposer les profils des personnes partageant les mêmes centres d’intérêt pour optimiser les chances que nos rencontres aboutissent.

dating yousoon

Ensuite, nous pouvons définir nos critères de recherche, et cela de manière indépendante pour chaque univers. Par exemple, pour le thème geek, j’ai ajusté le critère du niveau d’études à Bac+3 minimum alors que je n’ai imposé aucune restriction à ce sujet pour le thème littérature.

Nous retrouvons également d’autres critères classiques des applis de rencontre : tabac, alcool, origine, enfants, religion, etc.

Rencontres amoureuses, amitié ou autre, tout est possible sur Yousoon.

L’expérience utilisateur

L’interface de Yousoon

Au lancement de l’application, nous retrouvons l’écran des « univers ». N’apparaissent que les thèmes préalablement sélectionnés. Notez qu’il est toujours possible de revenir sur nos choix et de les ajuster. Cliquer sur l’un d’eux ouvre le fameux écran des critères (mémorisés depuis la dernière utilisation) et indique en bas le nombre de profils correspondant. En cliquant dessus, nous accédons à un premier profil plutôt sobre en apparence, dont la photo principale s’affiche en quasi plein écran (nous pouvons faire défiler les autres photos de gauche à droite lorsqu’il y en a plusieurs). Tout en bas, un encadré blanc avec une flèche pour faire dérouler la fiche signalétique, un bouton discret pour bloquer ou filtrer le profil, puis deux autres boutons pour soit « recaler » le profil, soit signaler que le profil nous plaît.

En haut de l’écran, encore plus discrets, deux boutons permettent l’accès à nos réglages (profil, notifications) et à nos listes de favoris, discussions et matchs.

Il est également possible de lancer une recherche plus globale, incluant l’ensemble de nos univers favoris. Ou alors, de suivre les suggestions de Yousoon qui ne sont autres que les profils des personnes qui ont liké le nôtre.

L’algorithme de rencontre

Une des promesses de l’application est l’efficacité, le gain de temps. La géolocalisation et les critères mis en place pour affûter nos recherches représentent clairement une des qualités de ce service. Je reconnais perdre beaucoup moins de temps : Je visite moins de profils hors sujet vis-à-vis de mes attentes grâce à son système.

premier rendez-vous sur une application

À l’exception de rares petits rigolos s’inscrivant dans tous les univers pour étendre leur visibilité au maximum, les profils que je croise sur l’appli sont intéressants.

À signaler, qu’à l’exception du critère « Que recherchez-vous ? L’amour, l’amitié ou autre. » les autres critères sont tous optionnels pour nos recherches. En revanche Yousoon n'est pas un site et une appli pour faire des rencontres coquines.

La fréquentation de l’appli

Au moment où je vous écris ces lignes, l’application Yousoon est modérément peuplée. Il y a des profils que j’ai déjà croisé plusieurs fois et que je continue de croiser (je n’utilise pas systématiquement la petite croix rouge pour évincer les profils qui me parlent moins, on ne sait jamais). Bon rien de bien grave, il faut le temps que le bouche à oreille se fasse, après tout, l’appli est encore relativement jeune. Il faut alors prendre son mal en patience pour les personnes exigeantes, ces dernières risquent de ne pas trouver beaucoup de profils à visiter.

Et pour avoir effectué plusieurs recherches sans le critère de l’âge (je suis curieuse), j’ai pu constater qu’il y avait de tout niveau maturité, du petit jeune de 20 ans au soixantenaire. Ces derniers sont en revanche – et fort logiquement – bien plus rares.

Combien coûte Yousoon ?

Et bien figurez-vous que les premiers mois sont gratuits. Oui oui, vraiment gratuits, je vous le confirme ! Le développeur de l’application a opté pour cette politique de gratuité le temps de se monter une bonne grosse base d’utilisateurs. Je ne sais pas pour vous, je trouve cela chouette. Je n’ai en revanche pas trouvé l’information sur le coût de l’abonnement une fois les mois gratuits consommés. Peut-être que ce « secret » cache tout simplement une décision qui n’a pas encore été entérinée du côté de son dirigeant.

En tout cas, cela permet à tout le monde d'essayer Yousoon sans payer, pour se faire un avis et comparer les services avec ceux des géants de la rencontre. La majorité des applications ont un modèle gratuit ne permettant pas d'accéder à beaucoup de fonctionnalités et bloquent la visibilité, comme on le remarque dans les avis sur Tinder.

Mon avis sur cette expérience Yousoon

Il est maintenant temps de vous donner mon avis sur l’application. Je reviens sur l’interface, je la trouve efficace sans être spécialement attractive. Elle est simple et épurée mais tout de même un peu froide. Il faut dire que nous sentons bien l’aspect ouverture au grand public. En effet, si la recherche du partenaire idéal passe par une certaine sélectivité, Yousoon cherche avant tout à attirer toutes les populations possibles. Cela passe donc par un choix intelligent de neutralité au niveau de son design.

les chiffres de l'amour sur les applications

D’ailleurs, en ce qui concerne le concept de l’application, je le juge plutôt bon. Je vais tout de même pondérer mes propos car je ne suis pas certain qu’il soit si efficace. Qui se ressemble s’assemble-t-il vraiment ? Nous connaissons tous des couples qui fonctionnent alors que tout semble opposer les deux tourtereaux. Alors, est-ce que ce mode de recherche de partenaire ne nous fait pas passer à côté de la meilleure histoire ? En tout cas, qui vivra verra ! Et ce concept me branche bien, au moins, il est bien plus simple d’engager la conversation car nous avons forcément un sujet commun avec notre prochain soupirant.

Une app un peu trop clivante ?

Ah oui, je dois également vous souligner le paradoxe de cette méthode : Nous avons au départ tendance à idéaliser la personne en face car nous partageons une passion commune, sauf que ces passions sont pour la plupart très larges et les divergences d’opinion sont probables. Par exemple, moi qui suis une rockeuse dans l’âme, mes échanges avec les fans de rap s’avèrent vite infructueux. Idem dans la catégorie sport, je m’intéresse à autre chose que le foot, ce qui crée parfois un décalage avec certains des messieurs présents sur la plateforme.

À noter que j’ai également été surprise par le sérieux de la grande majorité des profils. Les faux comptes ne sont pas légion comme c’est le cas sur d’autres applis de rencontre et pourtant Yousoon est gratuit. Pourvu que ça dure ! Si par la suite l’application décolle en nombre d’utilisateurs et qu’elle devient payante, si le prix reste raisonnable, je pourrais m’abonner.

Test concluant ! L'application Yousoon est malgré tout à mon avis encore trop peu confidentielle pour affirmer que quiconque aura de grandes chances de trouver son bonheur.

Quelle alternative à Yousoon ?

En parallèle de Yousoon, j’utilise l’application de Meetic pour la quête du nouvel homme de ma vie. Son interface me convient et les profils que j’y consulte sont souvent composés avec soin. Le prix n'est pas très élevé et j'espère ne pas y rester trop longtemps.

app de rencontre efficace pour les femmes célibataires


S'INSCRIRE GRATUITEMENT SUR MEETIC


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

retour en haut