infidélité virtuelle

Infidélité virtuelle : les déclencheurs, limites et quand s’en inquiéter

L' infidélité virtuelle existe-t-elle ? Aujourd’hui, il suffit de prendre son téléphone, de télécharger une application de rencontres et en quelques clics, faire naître une relation plus ou moins tendancieuse avec un inconnu. Alors, échanger des mots doux par écran interposé avec une personne autre que son conjoint ou sa conjointe, est-ce tromper ? Nous nous sommes intéressés à la question.


COMPARER LES SITES DE RENCONTRE


Infidélité virtuelle : la genèse d’un besoin de fantasmer

Dans la majorité des cas de couples vivants ensemble, les histoires de rencontres sur Internet relèvent de l’envie de laisser libre cours à des pulsions épicuriennes. En effet, les envies contenues en soi, qu’on n’ose pas confier à son (sa) partenaire, ont tôt fait de trouver leur débouché sur le web.

infidélité site de rencontre

Tout part de l’installation de la monotonie. À force de cohabiter des années durant avec son homme ou sa femme, la vie à deux devient très vite commune et moins désirable.

Le web a décuplé les tentations et opportunités

Le progrès de la technique offre aujourd'hui une échappée belle à ceux ou celles qui veulent découvrir l’échange amoureux sous un autre angle. Un petit tour sur l'un des meilleurs sites de rencontre va permettre de créer des liens avec des inconnus, de s’évader ! Le fait de pouvoir entrer en contact avec des centaines d’hommes ou de femmes, dire des mots doux et exprimer des envies inavouables réveille les sens ! C’est perçu presque comme une façon de sortir de chez soi et de s’éloigner de ses habitudes.

À ce stade, les fantasmes procurent des émotions si intenses qu’on se sent voler. On parle alors d'infidélité virtuelle !

l'infidélité virtuelle c'est tromper ?

Pour beaucoup, cette double vie virtuelle peut ne pas donner envie d’aller plus loin. La première chose qu’elle laisse plutôt transparaître, c’est qu’il y a vraisemblablement quelque chose qui vous manque dans votre relation réelle.

Ce peut être une manière de vous prouver que vous pouvez toujours séduire, de jouer délicieusement avec le feu ou même de raviver le désir pour votre partenaire. Car séduire un inconnu peut vous faire reprendre confiance en vous et stimuler votre libido. Et si vous cherchez à assouvir ce côté réfractaire en ayant avec un(e) autre des conversations amoureuses ou érotiques, cela fait partie de votre jardin secret. Certains hommes ou certaines femmes éprouvent carrément le besoin de ces échappatoires pour équilibrer leur vie amoureuse. Les sites de rencontre adultère se sont rapidement rendus compte qu'il existait un réel “marché” !

Une pratique d' infidélité virtuelle à juger au cas par cas

Ils sont nombreux ces utilisateurs/utilisatrices de sites de rencontres qui estiment cependant qu’il n’y a pas de tromperie ou d’adultère commis, dès lors que l’acte n’est pas tangible ni éprouvé physiquement. Tant que l’histoire vécue ne franchit pas les limites de l’écran, la tromperie n’est pas perçue comme véritable.

Mais cette thèse est certainement tirée par les cheveux. Est-ce qu’une relation amoureuse entre deux personnes commence uniquement lorsque leurs deux corps se rencontrent, s’effleurent, se touchent ou s’emboîtent ? Ou est-elle déjà consentie quand les deux êtres pensent l’un à l’autre, échangent, se font des confidences intimes et se caressent virtuellement ?…

infidélité virtuelle que faire ?

 

S’il est vrai que l' infidélité virtuelle permet d’exorciser des penchants trop lourds ou de pallier un manque, constitue-t-elle pour autant une relation banale, innocente et insignifiante ? Nous pensons que non.

Chacun fixe ses propres limites

En réalité la question se juge au cas par cas. Certaines personnes ne voient aucun inconvénient à ce que leur partenaire flirte en ligne avec des inconnus. Souvent, différentes raisons expliquent cette attitude : soit parce que cela les décharge du poids de devoir faire face aux attentes sexuelles (estimées trop élevées) de leur amoureux.se , soit parce que leur relation se porte bien, et que la situation n’entache pas leurs rapports personnels. Ces personnes considèrent certainement qu’il vaut mieux une infidélité sur un site de rencontre que des relations physiques.


COMPARER LES SITES DE RENCONTRE


Au final, on pense que tant que l’autre partenaire est au courant, et qu’il/elle relativise ou accepte sans souffrir de ces écarts, il n’y a aucun problème. Mais la personne concernée par l'infidélité virtuelle ne peut pas renier sa responsabilité au prétexte qu’il n’existe pas de rapports charnels. Car même dans ce cas de figure, chatter, c’est tromper. En revanche, on ne saurait interdire à une personne même en couple, de rêver, de fantasmer ou d’accorder un certain degré de loisir à sa liberté, de tout simplement voguer…

Infidélité virtuelle : lorsqu’il n’existe pas de ligne rouge…

Il est clair que dans beaucoup de relations virtuelles, on nourrit de délicieuses pensées, des attentes fébriles d’une réponse… bref, des sentiments troubles naissent en même temps que le probable désir de découvrir son Jules ou sa Juliette virtuelle.

En somme, c’est comme lorsqu’on tombe amoureux dans la vraie vie. Il faut alors se demander si aucune norme, autre que la barrière physique ne devrait subsister. Car, on peut bien entendu chatter de manière totalement innocente comme on discuterait avec une personne rencontrée dans une soirée ou dans un café, sans pour autant franchir la limite de confiance que nous accorde notre partenaire.

Le repli sur soi, un premier signe d'infidélité virtuelle ?

De la même façon que naissent d’authentiques histoires d’amour en ligne entre célibataires, vos petites frasques virtuelles pourraient aussi finir en une véritable tentation sexuelle ou une histoire sentimentale. Déjà, lorsque dans un couple, l’un des conjoints commence à s’isoler, à consacrer plus de temps à une relation virtuelle, il ou elle se désintéresse progressivement de l’espace intime physique.

infidélité virtuelle déprime

Ce faisant, le/la partenaire dépossède par la même occasion celui ou celle avec qui il/elle vit. Et cela induit inévitablement une sexualité narcissique. De plus ces adultères numériques débouchent souvent à un comportement additif d’autant que l’effort fournit se résume à de simples cliques.

Une étude récente menée sur les comportements de personnes abonnées sur des sites de rencontres, a démontré que bien des femmes casées sont plus entreprenantes et plus coquines en ligne avec leurs partenaires virtuels. Aussi, 28% des Françaises engagées dans une relation réelle ont avoué vivre cette forme d’infidélité sur un site de rencontre et consentent à avoir des actes sexuels par écrans interposés ! Cet article de Cosmopolitan sur l'infidélité en ligne explique même que la pratique s'est démultipliée pendant le confinement de 2020.

Le boom des sites de rencontre libertins

Les sites de rencontre libertins, plus coquins que des sites généralistes et surtout plus discrets qu'une application comme Tinder, ont vu leur trafic augmenter depuis début 2020. La possibilité de s'y inscrire à visage découvert et sous pseudo permet de vivre une certaine forme d'infidélité en ligne, sans être repéré. Ces sites ont plus la cote que des portails vraiment labellisés “infidèles” comme Gleeden.

Le saviez-vous ? Wyylde – le meilleur site de rencontre libertin en France – enregistre plus de 10 millions de visiteurs par mois en France. Il rassemble beaucoup de couples, mais aussi énormément de célibataires pratiquant l'infidélité virtuelle.


COMPARER LES SITES LIBERTINS


Enfin, un bon indice pour savoir si pour vous, chatter sur un site ou une application c’est tromper, c’est de vous mettre à la place de l’autre ! Admettriez-vous que votre amoureux parle d’une manière aguichante avec un inconnu sur Internet ? Accepteriez-vous qu’il ou elle envoie des photos personnelles, raconte des parts de son intimité en ligne ? Si le seul fait de l’imaginer vous froisse déjà, c’est que pour vous, cela équivaut à franchir les barrières de la confiance !

Ce que dit la loi sur l’ infidélité virtuelle

D’un point de vue juridique, la jurisprudence a tranché la question de l' infidélité virtuelle. Entretenir une relation virtuelle avérée avec une personne autre que son conjoint est considéré comme un adultère en cas de jugement de divorce pour faute.

Les échanges de mails équivoques échangés avec un partenaire virtuel établissent un manquement aux obligations du mariage, et donc sont jugés condamnables.

loi infidélité virtuelle

l’article 212 du Code civil stipule que « les époux se doivent respect mutuel, fidélité, assistance et secours ». Le juge pourra constater une tromperie et un manque de respect à l’égard de votre partenaire à travers vos actes d' infidélité virtuelle.

La situation devient aggravante lorsque le mari ou la femme s’est inscrite sur le site de rencontres sous un profil de célibataire ! Mais attention, tout ceci part du principe que l’infidélité sur un site de rencontre est prouvée.

Donc pour résumé, en dépit du fait que la relation soit platonique et qu’elle n’a occasionné aucun rapport charnel, la loi retient quand même « un comportement juridiquement attribuable à une infidélité ». Le tort est qualifié de “moralement infidèle”. Dorénavant, faites donc attention à vos claviers d’ordinateurs lorsque vous flirtez sur le web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *