Vous êtes ici : Monpetitdate » Avis site de rencontre » Avis Yoomi : j’ai testé l’application de rencontre culturelle

Mon avis sur Yoomi, l'app qui mêle culture et rencontre

Retour à la case célibat, sur quelle application de rencontre vais-je tenter ma chance cette fois-ci ? Oh, en voici une toute fraîche : Yoomi. Voyons voir ce qu’elle a de nouveau à m’offrir par rapport à ses concurrentes. Je suis Martin de Bordeaux, 29 ans, je vous partage mon expérience et mon avis sur cette appli toute neuve dans cet article.

logo yoomi application


SITES DE RENCONTRE : TOUS NOS AVIS


Présentation de Yoomi

Voici un guide complet pour comprendre à qui s'adresse l'app, et comment l'utiliser pour vous faire également votre propre avis. C'est parti !

application de rencontre culturelle

Le concept de l’application

Yoomi propose à ses utilisateurs de tout âge et de tout milieu d’échanger et de se rencontrer par le biais de la culture. Un web magazine alimenté régulièrement offre des idées de spectacles, d’événements et de sorties sympathiques à partager avec un charmant inconnu quelque part en France.

logo yoomi application
Je recommande l'application Yoomi à :
70%
+
  • L'application sort de l'ordinaire et a le mérite d'innover
  • Messagerie et vidéos pour se rencontrer
  • Super design d'application Android ou Iphone
  • Magazine et agenda des sorties culturelles
  • Fonctionnalités intéressantes (flash, street)
-
  • L'abonnement de lancement est un peu cher
  • Offre gratuite limitée à 30 messages
  • App encore jeune (2023)

Application plus sérieuse :

Application plus coquine :

Et oui, uniquement en France : l’application est actuellement présentée comme 100 % dédiée à un public français. D’autres composantes que je retrouve fréquemment dans d’autres applis de rencontre peuplent Yoomi, je vous les expose un peu plus tard dans cet article.

L'installation

Tout démarre avec une visite du Google Play Store. L’appli est tout de suite trouvée en tapant le bon nom « Yoomi ». Oui, ça peut paraître idiot de le préciser mais je tiens à le faire quand même car il ne faut pas faire la confusion avec « Yoomee », une autre appli de rencontre que nous avons également testé sur Monpetitdate. L’appli est disponible sur l’Apple Store pour les détenteurs d’Iphone. À savoir, la page d’accueil du site yoomi.io donne les liens directs sur chaque store si vous souhaitez vous assurer de télécharger la bonne application.

Psst, je te conseille de jeter un coup d'oeil à ce comparatif des 20 meilleures apps dating du moment

Création d’un profil

Pour m’inscrire, je dois donner mon prénom ; indiquer si je suis un homme, une femme ou une personne non-binaire et qui je recherche parmi ces trois mêmes choix (dans mon cas, une femme) ; entrer ma date de naissance ; confier mon adresse e-mail et y joindre un mot de passe ; je reçois ensuite un mail contenant un lien pour activer mon profil.

yoomi application

En revenant sur l’application, je découvre que Yoomi est géolocalisée, en autorisant la localisation sur mon smartphone, je suis censé découvrir les utilisatrices proche de ma position.

Comment utiliser l'application Yoomi ?

L’interface de l’appli

Lors du premier lancement, j’ai le droit à une mini visite guidée qui plante au bout du deuxième écran… et oui, je vous retranscris mon expérience sans cachotterie. L’agencement est d’apparence assez standard : plusieurs boutons en bas de l’écran pour naviguer dans l’application, deux boutons en haut pour mon profil personnel et ma messagerie. L’originalité se situe dans l’espace central de cet écran d’accueil : Je vois quatre rubriques dont la première « Vos Passions…l’actu » qui conduit à ce fameux web magazine (je découvrirai plus tard qu’il n’y a pas que de l’info autour de la culture, à suivre).

La deuxième rubrique me permet de visualiser les profils les plus proches de moi à l’instant T avec le pouvoir de la géolocalisation. La troisième mène au mode « flash ». Quant à la quatrième, elle porte le drôle de nom de Yoomistreet, une fonctionnalité à activer pour découvrir les profils des personnes que je suis amené à croiser dans la rue.

Du point de vue de l’ambiance, le fond violet/bleu sombre couplé à quelques touches d’orange passe très bien. Cette charte graphique est moins fatigante pour les yeux que celles de bon nombre d’applis concurrentes, un bon point.

À quoi ressemble un profil sur Yoomi ?

En visitant la grille des profils situés autour de moi, je peux ouvrir n’importe quelle fiche dont la miniature me tente. Je sens bien que l’application est encore en rodage, elle n’est – en l’état actuel – pas très bien optimisée, elle rame souvent (et les quelques premiers commentaires parus sur les stores vont dans ce même sens). Lorsqu’un profil s’ouvre enfin, je retrouve une présentation assez commune : Une photo surplombe la brève fiche signalétique.

profils yoomi

Un profil peut proposer plusieurs photos, de la vidéo courte, voire de la photo/vidéo privée, consultable uniquement si son/sa propriétaire le souhaite. Je peux savoir quel type de relation cherche la personne derrière le profil, ses habitudes, ses traits de personnalité, ses passions, quelques autres détails classiques (taille, couleur des cheveux, religion…).

C’est directement sur le profil que je peux ajouter cette personne dans mes favoris et pourquoi pas lui envoyer une demande de conversation pour pouvoir ensuite échanger avec elle.

Gérer mon profil

C’est bien beau tout ça, mais si je souhaite rendre mon profil attractif, c’est à mon tour de jouer le jeu et de le remplir avec soin. J’ajoute donc mes photos et je m’essaie à une petite vidéo bien sentie, je renseigne mes goûts, mes traits de caractères, etc. Je me rends compte qu’il est possible d’ajouter un court texte personnalisé ainsi qu’un extrait sonore, je déplore d’ailleurs que la plupart des profils visités n’en aient pas, c’est dommage, ce genre de chose ajoute une touche bien plus humaine.

C’est également du côté de mon profil que je peux configurer mes critères de recherche de partenaire. Ça se résume au genre : homme / femme / non-binaire et à la fourchette de l’âge entre 18 et 99 ans. Un peu pauvre tout ça.

Dans ce même menu de gauche, je peux retrouver mes profils favoris, les profils que j’ai bloqué ainsi que découvrir qui a regardé mon profil.

Les fonctionnalités de Yoomi

Le mode flash

Le flash proposé sur l’écran d’accueil renvoie sur un mode de recherche de profils par swipe. Et oui encore et toujours ce système de swipe, mais c’est normal il est ancré dans les mentalités des usagers des applis de rencontre de notre époque. Néanmoins, il n’est pas obligatoire, et c’est tant mieux pour ceux qui préfèrent procéder autrement. Dans ce mode flash, l’appli me propose chaque jour une batterie de profils selon mes critères. C’est ici que je peux bloquer un profil pour ne plus le revoir ou au contraire le liker voire booster mon profil pour le mettre en avant auprès de cette charmante personne que je souhaite séduire.

flash sur yoomi

La messagerie sécurisée

Le système de messagerie de Yoomi permet d’échanger de manière sécurisée sans avoir à donner de coordonnées personnelles. Que ce soit par le biais d’échanges de textes, de photos ou de vidéos. Il m’est même possible de lancer un appel visio.

Le Mag Yoomi

L’outil ultime, le cœur de l’appli, j’ai nommé le fameux Mag Yoomi. Ce Web Magazine ressemble plutôt à un fil d’actualité de réseau social dans son fonctionnement. Les personnes de chez Yoomi ajoutent des brèves sur des événements culturels, des films au cinéma, des spectacles… autant d’idées faisant office de point de départ pour échanger puis rencontrer les utilisateurs de l’appli et sauter le pas. Et pour ne rien gâcher, l’appli propose de temps en temps des places à gagner.

À cela, chacun peut réagir et/ou ajouter également sa propre contribution. Je peux déposer un commentaire, liker ceux des autres. N’apparaissent par contre que les réactions des personnes appartenant à mes critères. Donc si Linda commente et que Marc répond à Linda, je ne vois pas le message de Marc, ce qui peut être à la fois amusant et troublant lorsque Linda et Marc poursuivent l’échange : J’ai l’impression que Linda parle seule.

Yoomi Street, pour retrouver qui vous croisez

Un peu à la manière de Happn, dont l'ADN est de retrouver qui l'on croise sur ses trajets quotidiens, Yoomi a développé sa fonctionnalité “Street”. Un concept qui marche bien et permet de repérer, par exemple, des profils qui pourraient se connecter là où vous faites du sport ou allez bosser.

yoomi street

Le fait d'avoir déjà le point commun de fréquenter un même lieu ou un même quartier est une porte d'entrée facile pour débuter une discussion. J'aime beaucoup cette fonctionnalité.

L'app Yoomi est-elle gratuite ou payante ?

Comme pour chaque application de dating (ou presque), vous pouvez la télécharger gratuitement et créer votre profil. Yoomi vous permet d'échanger 30 messages par jour en mode gratuit. Ensuite, vous devrez forcément passer par l'étape d'un abonnement premium. C'est grâce à cette offre que vous pourrez vous démarquer. Comme je l'ai déjà remarqué par exemple lors de mon test de Tinder, il est parfois plus intéressant de payer pour réellement être mis en avant.

Compte tenu du fait que Yoomi soit encore une app très jeune, il n'est peut-être pas nécessaire de payer pour matcher et être mis en avant. En revanche, bonne chance pour boucler un rendez-vous en 30 messages ! C'est un peu court et dommage.

Le système d’abonnement sur Yoomi

L’application propose un service d’abonnement qui confère certains avantages. Le bon vieux principe du compte premium. Ici l’abonnement permet les conversations illimitées (contre 30 par jour en compte gratuit) et la possibilité de bloquer des profils de manière illimitée (sinon c’est 50 maximum). De plus, les critères de recherche par âge fonctionnent vraiment ; le mode incognito est débloqué ; l’âge peut être masqué ; il devient possible de recevoir des accusés de réception dans la messagerie ; les messages envoyés peuvent même être annulés ; un système de photos et vidéos éphémères est débloqué. Je ne vous fais pas la liste entière, je vous ai décris les avantages me semblant les plus importants.

Les formules :

  • 1 mois 19,99 €
  • 3 mois 49,99 €
  • 6 mois 69,99 €
  • 12 mois 99,99 €

Le verdict

Mon avis sur Yoomi

Aujourd’hui, il est compliqué de donner un avis 100 % objectif sur cette application pour une raison simple : elle vient d’arriver sur le marché et la fréquentation est encore faible. Il est donc difficile d’utiliser les fonctionnalités à leur plein potentiel. J’ai rapidement fait le tour des profils de mon secteur géographique. En plus, beaucoup de profils ne possèdent pas de photo. La bonne note : les faux comptes ne sont pas légion, un bon point qui fait partie des promesses de l’application, je ne l’avais pas mentionné jusqu’alors, je le souligne ici. Sur les débuts de l’appli, son équipe de modération est efficace.

Malgré les bonnes intentions du Mag Yoomi, j’ai le sentiment qu’il va vite devenir noyé par les publications souvent moins qualitatives (pour ne pas dire inutiles) de certains usagers qui le confondent avec leur page Facebook. La seule alternative est alors le compte premium pour pouvoir bloquer, mais l’utilisateur a-t-il envie de passer son temps à faire le ménage ? Pour moi la réponse est non. Et puis les lenteurs de l’appli… s’ils veulent que Yoomi perce, les développeurs vont devoir arranger ça rapidement.

Mon verdict : j’y reviendrai plus tard quand elle sera plus fréquentée, pour l’instant je ne suis pas convaincu.

Si vous souhaitez une appli de rencontre fluide qui a fait ses preuves et qui continue à innover, je vous invite à aller lire mon test de Meetic.

yoomi ou meetic avis


S'INSCRIRE GRATUITEMENT SUR MEETIC


Enfin, si votre recherche penche plutôt vers des relations d'un soir, mieux vaut sans doute tenter une aventure sur l'application JM Date, qui pourrait bien détrôner Tinder en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

retour en haut