Vous êtes ici : Monpetitdate » Le Blog » Comment sortir d’une dépendance affective sans bobos ?
dépendance affective

Dépendance affective : comment la surmonter et la soigner ?

Avoir besoin de l’amour de ses proches, c’est tout à fait légitime. En revanche, quand cela se transforme en une addiction qui se manifeste par une angoisse permanente et une peur constante d’être seul(e), on tombe alors dans une forme de dépendance affective. Aujourd’hui, ce fléau touche aussi bien les personnes célibataires que les couples. D’ailleurs, cette dépendance peut rapidement se transformer en un vrai cauchemar. Passons en revue les différentes causes de ce phénomène. Nous verrons enfin comment sortir d’une dépendance affective, avec des méthodes simples.

Qu’est-ce que la dépendance affective ?

Avant de chercher comment sortir d’une dépendance affective, il est indispensable de définir cette notion. En psychologie, elle est considérée comme un état pathologique, voire un trouble de la personnalité dite dépendante. Elle se traduit par un besoin vital et excessif de l’affection des autres, quitte à négliger son amour propre.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette dépendance ne concerne pas seulement les relations amoureuses. En effet, elle s’immisce également dans les relations amicales et familiales. Plus on est proche d’une personne, plus on a besoin d’elle pour agir et penser.

Petit à petit, on s’efface face aux autres et on sombre dans un schéma dans lequel on ne vit plus pour soi-même, mais plutôt pour les autres.

La dépendance affective plonge également la personne dans un état mêlant le stress, l’anxiété et la peur maladive de l’abandon. Par ailleurs, un dépendant affectif est convaincu qu’il n’est rien sans les autres.

En amour comme en amitié, ce fléau infernal peut vite donner naissance à des relations toxiques et malsaines. C’est pourquoi il faut prendre les mesures nécessaires pour sortir de la dépendance affective, oublier son ex ou tout simplement éviter les relations trop toxiques.

D’où vient cette dépendance affective ?

Dans la plupart des cas, les individus souffrant de dépendance affective sont vulnérables et hypersensibles. Ce sont généralement des personnes ayant manqué d’affection et d’attention pendant leur enfance.

Dans certains cas, les dépendants s’aperçoivent qu’ils ont été responsabilisés trop tôt, ce qui a fini par installer en eux une mauvaise habitude de toujours faire passer les autres avant leur propre personne.

Par ailleurs, ce trouble psychologique est parfois lié à un manque d’amour propre profond. La personne dépendante va grandir avec l’idée qu’elle doit forcément entrer dans un standard précis pour être aimée. Elle va donc s’empêcher de montrer qui elle est réellement et finira par vivre à travers le regard des autres.

Effrayée par le conflit, elle aura beaucoup de mal à dire non à ses proches, de peur de ne plus être à la hauteur de leurs attentes. Elle n’osera pas non plus exprimer ses envies ni ses besoins, encore moins ses angoisses.

Les signes révélateurs d’une dépendance affective

La dépendance affective peut se traduire par divers signes qui varient d’une personne à une autre. C’est quelque chose que l’on subit et qu’on ne choisit pas. Néanmoins, elle reste facilement repérable.

qu'est ce que la dépendance affective ?

Une personne qui est dépendante manque cruellement de confiance en elle, c’est pourquoi elle cherche constamment la validation des autres pour se sentir bien. Elle fait preuve de comportements compulsifs, intrusifs et parfois même harcelants.

En couple, elle éprouve un besoin constant d’être rassurée sur les sentiments de l’autre. Elle pense réellement ne pas pouvoir vivre sans son partenaire et ne cesse de s’imaginer toutes sortes de scénarios. Qu’importe les efforts fournis par ce dernier, elle n’est jamais satisfaite et attend toujours plus d’attention et de preuves. Elle peut également faire preuve de jalousie maladive et de possessivité excessive.

Terrifié à l’idée d’être seul, le dépendant affectif a tendance à s’accrocher à des relations qui ne fonctionnent pas, juste pour ne pas se retrouver livré à lui-même.

La dépendance affective a aussi tendance à mettre la personne dans une position de héros. Cela veut dire qu’elle va constamment se sentir responsable du bonheur des personnes qui l’entourent. Pour se sentir importante et utile, elle n’hésitera pas à mettre de côté ses intérêts personnels et se plier aux désirs de ses proches. Incapable de prendre une décision seule, elle ira chercher l’approbation des autres et se soumettra à leurs opinions.

À force de se renfermer sur eux-mêmes, les dépendants affectifs peuvent parfois entrer dans une dépression, accompagnée de crises d’angoisses. Heureusement, cet état psychologique n’est pas irréversible et il est tout à fait possible de sortir de la dépendance affective.

Les solutions pour soigner la dépendance affective

Heureusement, le sentiment d’oppression lié à la dépendance affective se soigne. Encore faut-il prendre conscience du problème, or c’est bien souvent l’étape la plus délicate du processus.

Prendre conscience de sa dépendance et en comprendre les causes

Afin de venir à bout de ce problème psychologique, il est nécessaire d’admettre et d’accepter sa dépendance affective. Avant de changer de comportement, vous devez d’abord comprendre le fond de ce handicap sentimental et ce qui le déclenche.

Il faudra donc faire une introspection de votre histoire. Quels seraient les événements de votre enfance qui vous auraient poussé à ne pas vous aimer ? Pourquoi avez-vous tant peur de la solitude ? Quel schéma reproduisez-vous constamment ? Pourquoi culpabilisez-vous tant ? Quelle est la nature de votre relation conjugale ? Est-ce vraiment de l’amour ou une dépendance affective ?

En effectuant un travail sur vous-même et en faisant appel à la psychothérapie, vous serez en mesure de faire un premier pas vers la guérison.

Soigner la dépendance affective en acceptant de se faire accompagner

L’acceptation de son mal intérieur est une première étape, qui peut être suivie par celle de la main tendue vers la guérison. Sortir d’une dépendance affective seul(e) est un chemin de croix. Vous n’y parviendrez peut-être pas, en dépit de votre courage et attentive positive.

Accepter d’être accompagné par des spécialistes conventionnés et non conventionnés est une étape souvent indispensable à la guérison. C’est ce qui a permis à la Youtubeuse Flore L’éveillé, qui prodigue ses conseils, de s’en sortir.


Flore conseille également d’accompagner cette démarche d’une libération de la parole auprès de ses proches, et de reprendre petit à petit le cours de sa vie en se fixant des objectifs, ou en réalisant de beaux projets.

Elle recommande enfin de lire des livres adaptés au développement personnel et susceptibles d’aider à sortir de la dépendance affective, dont :

  • S’aimer – Kristin Neff
  • Femme désirée, femme désirante – Danièle Flameubaun
  • Petit traité de vie intérieur – Daniel Lenoir
  • Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même – Lise Bourbeau
  • Les mots sont des fenêtres – Marschall Rosenberg

Reconnaître sa propre valeur

Pour sortir d’une dépendance affective, vous devez cesser d’attendre que les autres comblent le manque qui est en vous. Au lieu de mettre votre amour propre entre les mains de vos proches, apprenez à vous plaire, à vous assumer et surtout à vous respecter.

N’ayez plus peur de montrer qui vous êtes vraiment. Le regard des autres ne devrait pas être aussi important pour vous. Après tout, l’essentiel c’est que vous soyez en accord avec vous-même.

Certes, prendre conscience de sa valeur et regagner confiance en soi est un long chemin, mais il mène sans aucun doute vers la guérison.

Dépasser ses limites

Pour en finir avec la dépendance affective, il faudra sortir de votre zone de confort et dépasser les limites que vous vous êtes toujours imposées. Pour commencer, habituez vous à écouter vos besoins et à les faire passer avant ceux des autres.

Essayez de combattre votre peur de la solitude en apprenant à apprécier votre propre compagnie et à vous en contenter. Arrêtez d’attendre l’approbation des autres pour prendre des décisions. Seul votre avis devrait compter au final.

sortir de sa zone de confort

Il est également primordial d’apprendre à dire non et de vous débarrasser de ce rôle de sauveur. N’ayez pas peur de décevoir vos proches, ceux qui vous aiment seront bienveillants à votre égard et voudront vous voir libre et indépendant. Quand quelque chose vous tracasse, entraînez-vous à extérioriser et à verbaliser vos sentiments calmement.

On ne peut que vous recommander ce dossier sur les personnes ayant adopté – au moins un temps – la philosophie consistant à vivre célibataire et heureux.

Se récompenser pour chaque challenge relevé

Vaincre une dépendance affective est un travail de très longue haleine dans lequel toute réussite doit être fêtée, même les plus petites. En vous offrant de petites récompenses, vous vous encouragez à continuer cette lutte quotidienne et vous cultivez aussi votre amour propre.

Petit à petit, vous retrouverez toute votre joie de vivre et votre paix intérieure. Vos relations deviendront alors bien plus saines et équilibrées. Quand vous vous sentirez prêt(e), vous oserez peut-être comparer les sites de rencontre pour vous aventurer vers de nouveaux horizons ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

retour en haut