Vous êtes ici : Monpetitdate » Le Blog » Qu'est ce que le côte-à-côtisme ?
qu'est ce que le côte-à-côtisme ?

Tout savoir sur le côte-à-côtisme, une pratique libertine plutôt soft

Voyeurisme, exhibitionnisme, mélangisme, échangisme, candaulisme, triolisme, gang bang, orgie sexuelle… Autant de termes se rapportant aux pratiques libertines, que vous connaissez peut-être. Mais avez-vous déjà entendu parler du côte-à-côtisme ? Découvrez, ou redécouvrez, avec nous cette pratique sexuelle et toutes ses petites particularités !


COMPARER LES SITES LIBERTINS


Le côte-à-côtisme, qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom le laisse entendre, le côte-à-côtisme consiste à faire l’amour avec son ou sa partenaire juste à côté d’un autre couple, s’adonnant aussi aux plaisirs charnels. Pas de contact avec les autres ici, vos seuls contacts gestuels restent avec votre partenaire. Il s’agit tout simplement d’ébats en présence d’autres personnes, que vous pouvez voir pendant vos actes sexuels, de même qu’ils peuvent vous observer simultanément.

Que cette pratique se déroule en club libertin (ou même dans un camping libertin si vous partez en vacances), mais surtout en privé à la maison n’a strictement aucune importance, la seule règle est que le contact physique ne s’opère qu’au sein de chaque couple. Seul le contact visuel est permis. Par ailleurs, il n’y a pas de limite concernant le nombre de couples participants : vous pouvez très bien faire l’amour à côté d’un seul duo, comme être au milieu de 2 duos, voire même vous trouver dans une pièce remplie de couples faisant l’amour.

Quelles sont les différences avec d’autres pratiques libertines ?

Dans la mesure où vous avez une relation sexuelle avec votre propre partenaire uniquement, le sexe avec d’autres personnes côte-à-côte est totalement différent de l’échangisme et du mélangisme. Pour rappel, le mélangisme consiste à faire l’amour en couple, en présence d’un ou plusieurs autres couples, avec le(s)quel(s) on échange des caresses, des baisers ou autres actes « doux » (la pénétration en dehors du couple n’est généralement pas autorisée). L’échangisme, lui, permet de changer de partenaire pendant ces ébats simultanés, au gré des envies et avec une permission totale de tous les actes sexuels possibles.

De même, vous l’aurez deviné, le triolisme est encore différent, puisqu’il s’agit de ce que l’on appelle plus couramment un « plan à trois » : vous invitez un homme ou une femme à se joindre à votre couple pour des relations sexuelles à trois personnes. Le candaulisme se situe aussi sur un autre plan, car l’une des deux personnes du couple jouit du fait de voir l’autre s’adonner à des ébats avec d’autres personnes.

Toutefois, avoir des relations sexuelles côte-à-côte s’apparente à ce que l’on appelle le voyeurisme et l’exhibitionnisme. Dans le fond, on prend du plaisir à exposer nos corps et notre sexualité aux autres couples (exhibition sexuelle) ; de la même façon, on éprouve du plaisir à observer les autres autour de nous (voyeurisme). Et c’est là tout le piment de cette pratique pourtant si simple !

Pratique coquine ou pratique libertine ?

Maintenant que nous avons bien détaillé cette pratique coquine, vous pouvez peut-être vous poser encore la question suivante : est-ce vraiment une pratique libertine ?

pratique du cote a cotisme

Pour nous, la réponse est incontestablement oui ! D’accord, cela consiste à faire l’amour en couple, sans participation physique extérieure. Mais le sexe à plusieurs ne se limite pas qu’au fait de se mélanger ou de tourner parmi des groupes. L’essentiel est de prendre du plaisir ensemble, dans le respect de chacun. Par conséquent, les contacts sensuels ou sexuels entre les groupes ne sont pas la condition sine qua non du libertinage ! Les clubs libertins sont aussi des lieux de rencontres pour les personnes seules, pour les voyeurs ne s’adonnant à aucun geste, ou pour les couples côte-à-côtistes. Les libertins sont très ouverts, n’est-ce pas ? Prendre du plaisir comme on l’entend, en accord avec les attentes et désirs des autres, et sans jugements, c’est aussi ça l’esprit libertin.

à lire aussi : notre enquête sur la nymphomanie

Pour qui et dans quels cas ?

L’avantage principal de ne rester physiquement qu’avec son ou sa partenaire, c’est peut-être la confiance en l’autre. En d’autres termes, vous n’avez aucune crainte à avoir, ni de la personne inconnue sur laquelle vous allez « tomber » (puisqu’il s’agit de votre partenaire et que vous le connaissez très très bien), ni d’une possible rivalité ou jalousie avec d’autres participants. Voir son ou sa partenaire prendre du plaisir avec quelqu’un d’autre ne convient pas à tout le monde !

Notez également que, comme pour toute pratique libertine, ne pas être pudique (ou juste un tout petit peu, à la rigueur ?) est une qualité essentielle. Être à l’aise avec son corps permet de se donner sans retenue, dans tous les sens du terme. Soyez donc à l’écoute de votre corps, et sincère avec vous-même. En couple ou avec d’autres partenaires, soyez conscient de ce qui vous fait du bien, mais aussi conscient des limites que vous ne souhaitez pas dépasser

Côte-à-côtisme : une initiation soft au libertinage

Cette pratique peut vous permettre de vous ouvrir à de nouvelles choses. Dans un premier temps, vous découvrirez si vous prenez du plaisir à être observé par d’autres personnes pendant que vous faites l’amour, et/ou si vous prenez du plaisir à mater un autre couple en plein ébat en même temps que vous. Qui peut vraiment savoir sans n’avoir jamais essayé ? Et dans un second temps, vous aurez certainement la possibilité d’apprendre de nouvelles méthodes de plaisir, rien qu’en observant les gestes et positions des autres individus s’activant juste à côté de vous.

Ainsi, la pratique côte-à-côtiste peut s’avérer être un premier pas idéal dans le monde merveilleux et si particulier du libertinage. C’est un peu l’étape supérieure, quand vous aurez épuisé les jeux de rôles coquins en couple. Vous restez en quelque sorte dans votre zone de confort, avec votre partenaire, tout en effectuant un petit pas en dehors de celle-ci, en vous collant à d’autres duos. De quoi pimenter votre vie sexuelle, que cela vous convienne ainsi, ou alors de manière progressive avant de passer à d’autres pratiques plus immersives. Libre à vous ; c’est vous qui décidez de votre corps et de vos propres règles, ne l’oubliez jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

retour en haut