Vous êtes ici : Monpetitdate » Le Blog » 10 positions faciles du Kamasutra pour se redécouvrir
position simple du kamasutra

Top 10 des positions les plus faciles du Kamasutra

Le Kamasutra est un recueil indien écrit entre le IVe et le VIIe siècle, destiné initialement à l’aristocratie. Largement illustré de miniatures, le livre est désormais célèbre en tant qu’inventaire de positions sexuelles. Un chapitre sur sept est en effet consacré à la description de jeux érotiques. Certaines positions du Kamasutra sont aujourd’hui parmi les plus classiques, comme le missionnaire, l’andromaque ou la célèbre levrette.

Nous avons pris ici le parti de se concentrer sur 10 positions simples et parfois méconnues du Kamasutra, pour prendre du plaisir sans avoir besoin de réaliser des prouesses artistiques.

La cuillère

En matière de kamasutra facile, la cuillère a le mérite d’être à la fois confortable et extrêmement tendre. Elle permet en effet de câliner et d’embrasser son partenaire à loisir.

Couché sur le côté, l’homme est derrière son amante et la pénètre doucement. Si les mouvements sont limités, vous avez tout deux les mains libres pour caresser l’autre, ses cheveux, ses hanches, sa taille, et le ou la serrer contre vous.

Parfaitement adaptée aux femmes enceintes, la cuillère offre une pénétration douce et peu profonde, idéale pour le sexe matinal.

La mystérieuse entrevue

On imagine souvent le sexe debout comme une prouesse physique. Oubliez les portés acrobatiques épuisants, essayez cette variante de la célèbre levrette.

Dans cette positions simple mais efficace du Kamasutra, la femme est penchée en avant, tandis que l’homme se tient derrière elle et la pénètre en la tenant par les hanches, bénéficiant d’une belle vue sur ses fesses. Il peut lui caresser la taille, les seins, ou encore lui maintenir les mains dans le dos si elle le réclame.

Le contrôle est alors à celui qui le prend : soit monsieur donne le rythme avec ses coups de bassin ou en dirigeant celui de son amante, soit madame prend appui contre un mur et effectue elle-même les va-et-vient pour trouver son plaisir.

L’éléphant

Cette position simple du Kamasutra mériterait d’être plus connue. Extrêmement sensuelle, elle est parfaite pour les amateurs de câlins qui veulent sentir le poids et la chaleur du corps de l’autre, entendre ses réactions et être enfermé dans ses bras.

position facile du kamasutra

La femme est allongée sur le ventre, les jambes légèrement fléchies. Son partenaire se couche sur elle en s’appuyant sur les avant-bras, et la pénètre ainsi par derrière. L’angle permet des sensations décuplées pour les deux amants, mais la personne en dessous peut se cambrer pour une pénétration plus profonde (attention au mal de dos).

Cette position est également valable pour tenter l'aventure d'une sodomie sans douleur.

Le gaufrier

Ce missionnaire revisité satisfait très souvent les femmes. Il stimule à la fois le vagin et le clitoris, tout en requérant peu d’efforts. Qui a dit que les positions du Kamasutra étaient forcément fatigantes ?

L’homme est sur le dos. La femme s’allonge sur lui, les jambes légèrement écartées et les pieds en appui sur les siens. Elle peut alors se frotter contre lui, le câliner et l’embrasser tandis que ses mains à lui se promènent sur ses fesses ou son dos. Elle donne le rythme, et peut varier l’angle de pénétration en jouant sur sa cambrure.

Le gaufrier permet un contact intense et une pénétration tout en douceur, sensuelle ou presque innocente selon l’humeur.

L’escalade ou la montagne magique

La montagne consiste en un tas de coussin ou un rebord de canapé, sur lequel la femme agenouillée s’appuie, les jambes écartées.

Son partenaire se blottit derrière elle et peut la caresser, la masser ou la câliner pendant un moment pour faire monter l’excitation. Là encore, la position des corps permet de se coller à son partenaire pour l’immobiliser et commencer le jeu de la domination.

Dans cette autre variante très confortable de la levrette, à tester dans un lit ou sur un tapis, la pénétration peut être douce, lente et pleine de tendresse ou plus profonde et vigoureuse.

Andromaque et la reine fière

On revisite ici la position du cavalier ou de la balançoire. La femme est au-dessus mais peut laisser le contrôle à son partenaire.

position confortable du kamasutra

Allongé sur le dos, l’homme a les jambes légèrement écartées. Son amante chevauche son bassin et lui tourne le dos, les mains libres de caresser clitoris et testicules. Là, soit elle impose son rythme, soit elle se fait guider les mouvements en se laissant attraper par les hanches.

Il lui suffit de se retourner pour réaliser l’Andromaque. Elle pourra alors se pencher en avant ou en arrière pour varier l’angle de pénétration.

La fleur de lotus

Particulièrement intime, cette position de Kamasutra facile invite à la symbiose totale. Les mouvements limités s'adaptent à un rythme lent. C'est peut-être la position du kamasutra la plus glamour et sensuelle.

L’homme est assis en tailleur. La femme s’assoit à califourchon face à lui en évitant de s'appuyer sur ses chevilles, les jambes autour de ses reins. Elle peut enrouler ses bras autour de son cou et s’accrocher fort à lui, qui la tient également fermement.

Il peut donner le rythme en la maintenant par les hanches, ou la laisser diriger le bercement pour lui caresser les seins. En se penchant légèrement en arrière, la femme peut stimuler facilement son point G. Offrant un angle de pénétration assez méconnu et une intensité variable, c’est la position parfaite pour embrasser son partenaire ou lui mordiller l’oreille…

L’équerre

L'équerre est une position facile et très excitante du Kamasutra.

Allongée sur le bord du lit ou d’une table, les fesses dans le vide, la femme peut replier ses jambes et caler ses pieds contre le bord du meuble. Son amant se positionne debout face à elle, qui peut enrouler ses jambes autour de sa taille. Démarre alors un jeu de regard agrémenté de caresses tout le long du corps.

Avec la position de l'équerre, l’homme maîtrise totalement le rythme. Il peut s’adonner à une pénétration profonde et énergique.

Pour plus de confort, la personne allongée peut replier un bras derrière sa tête ou y caler un coussin.

Le 69, ou congrès du corbeau

Le 69 est une position extrêmement simple du kamasutra. Votre partenaire est couché sur le dos : vous vous allongez sur lui, sur le ventre, la tête au-dessus de ses parties génitales. Les deux partis se lèchent et sucent à leur propre rythme. L'excitation est incroyable. Pensez à respirer !

position facile du kamasutra

Il est plus pratique pour la femme d’être au-dessus. Elle peut ainsi frotter sa vulve contre le visage de son partenaire. En arrondissant le dos, madame peut aussi offrir son anus. La combinaison d'une légère pression sur l'anus en réservant la langue pour le clitoris est souvent diablement efficace.

Il peut être difficile de se concentrer sur plusieurs sensations à la fois. Profitez de ce que vous ressentez et posez simplement votre tête près du pénis de votre partenaire, qui sentira vos gémissements et votre souffle chaud contre sa peau.

Mesdames, si vous n'êtes pas encore très à l'aise ou en confiance en matière de sexe oral, on vous explique comment faire une bonne fellation.

Le 68 ou face sitting

Aussi facile qu’agréable, le 68 consiste à vous asseoir sur le visage de l’autre, sans toutefois l'étouffer !

Le plus pratique est que votre partenaire soit allongé sur le dos : vous vous accroupissez alors au-dessus de son visage en vous appuyant sur vos genoux. Libre à vous de remuer les hanches ou de presser votre clitoris contre sa bouche.

Vous pouvez sinon à partir de cette position vous allonger sur son torse pour vous laisser faire complètement. En repliant ses jambes, il vous propose même un dossier pour votre tête, et ses mains sont libres de vous caresser tout le corps.

Quand choisir une position facile du Kamasutra ?

Essayer une position simple du Kamasutra est idéal pour redécouvrir le corps de l’autre, tout en retrouvant confiance en soi.

Exposer son intimité à son partenaire peut être difficile. Aussi, l’idée que tout doit s’enchaîner naturellement bloque bien souvent les jeunes amants. Communiquer ses gênes à son partenaire et briser la routine aide souvent à être plus à l’aise avec son entrejambe.

Et si le simple fait de découvrir ou redécouvrir des positions simples ne vous suffit pas, pourquoi ne pas combiner l'expérience avec un jeu de rôle sexuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

retour en haut