Vous êtes ici : Monpetitdate » Le Blog » Est-il possible de pardonner l’adultère ou l’infidélité ?
peut-on pardonner l'adultère ou l'infidélité ?

Pardonner une tromperie : comment peser le pour et le contre ?

Avant de vous mettre en couple, vous vous étiez toujours jurés de ne jamais laisser passer une infidélité. Pourtant, une fois confrontés à cette situation, vous vous demandez s’il est réellement possible de pardonner l’adultère. À cause des sentiments amoureux que vous éprouvez envers votre partenaire, il est légitime de se demander si cette aventure doit vraiment mener à la fin de votre histoire d’amour. Voici toutes les raisons de pardonner, ou de ne pas pardonner, pour que vous puissiez prendre une décision en toute connaissance de cause.

Pourquoi pardonner un adultère : les bonnes raisons

Nous avons souvent tendance à croire que l’infidélité est impardonnable. D’ailleurs, une majorité des personnes trompées partent après la découverte de la trahison. Toutefois, il faut aussi penser à toutes ces personnes qui restent, sans pour autant les blâmer. Voici les principales raisons pour lesquelles on peut avoir tendance à passer outre une infidélité.

Ne pas divorcer

Lorsque vous vous êtes mis en couple avec votre partenaire, c’était pour la vie. Si vous êtes marié, vous vous êtes promis fidélité, soutien et amour jusqu’à la fin de vos jours. Certes, votre partenaire a transgressé la promesse de fidélité, mais est-ce une raison pour tout abandonner ? Les personnes catholiques ont tendance à pardonner plus facilement leur partenaire pour s’épargner un divorce, et donner une seconde chance. De même, il faut prendre en compte toutes les démarches administratives à faire et le coût financier lorsque l’on divorce : les avocats, les tribunaux, les administrations, etc. Il faut parfois plus d’un an pour obtenir le jugement.

Dans l’Islam, le prophète condamne fermement toute forme d’adultère, invitant malgré tout à cacher l’acte pour se repentir auprès d’Allah, plutôt que de vivre dans la honte ou pire, subir un sort terrible. Les femmes sont le plus souvent invitées à pardonner si leur mari commet une infidélité, sans pour autant demander le divorce prématurément. Il s’impose en revanche comme une évidence si le mari continue dans sa débauche. Il est en revanche formellement interdit par Allah aux femmes de chercher des preuves. Impossible par exemple dans l’Islam de faire appel à un détective privé pour adultère.

Pour les enfants

Si vous avez des enfants, vous n’avez certainement pas envie de les faire souffrir en vous séparant de leur second parent même s’il y a eu une infidélité. Généralement, ce sont les femmes qui restent avec leurs maris à cause des enfants. En effet, la séparation des parents n’est jamais un moment facile pour un enfant.

Du jour au lendemain, toute sa vie va être chamboulée. Il devra accepter de voir séparément ses parents, d’avoir deux maisons et d’alterner entre ces dernières. Il se peut même que l’un des parents décide de se servir de l’enfant pour faire souffrir l’ancien conjoint. Être un enfant de parents divorcés lorsque l’on est jaune laisse des séquelles. De nombreux adultes qui ont eu des parents divorcés ont aujourd’hui du mal à s’engager, n’ont pas confiance en l’amour ou ont peur de devenir parents à leur tour à cause des séquelles du divorce de leurs propres parents.

Le maintien de la routine

Si vous décidez de ne pas pardonner l’infidélité et de partir, toute votre vie va changer radicalement. Vous allez le quitter donc vous devrez affronter la vie de célibataire par choix. Si vous avez des enfants, vous allez devoir les habituer à ce changement et apprendre à vous débrouiller sans l’autre.

faut-il pardonner un adultère ?

Vous allez certainement devoir déménager et reprendre une routine totalement différente. Pendant la vingtaine, ce n’est pas une fatalité. Toutefois, si vous arrivez à un certain âge, vous n’avez peut-être pas envie de tout reprendre à zéro. Vous allez donc penser à pardonner. Vous êtes tellement habitué.e à la présence de votre conjoint.e que, même s’il ou elle a commis l’adultère, vous allez rester.

L’aspect financier et le confort de vie peut également malheureusement peser dans la balance, bien qu’il ne s’agisse jamais d’une bonne raison pour pardonner une tromperie.

Un accord commun pour un mode de vie libertin

Certains couples font le choix de se tromper mutuellement d’un commun accord. En effet, au bout d’un certain nombre d’années de relation, il est fréquent d’être lassé et d’avoir envie de plaire à nouveau. Pour casser la routine, des couples se mettent d’accord pour qu’ils puissent s’épanouir ailleurs, dans le libertinage, sans pour autant divorcer et détruire leur histoire. C’est un choix de vie qui mérite réflexion. Dans ce cas, si la question est « faut-il pardonner une tromperie ? », la réponse est oui si vous êtes consentant et que vous en faites de même.

Nous avons déjà évoqué le sujet, et même donné des astuces aux hommes qui se demandent comment convaincre une femme de devenir libertine (ou d’essayer).

Les raisons de ne jamais pardonner une infidélité

Lorsque vous allez choisir entre pardonner et ne pas pardonner, vous devez prendre en compte que tout ne redeviendra pas comme avant du jour au lendemain. En effet, il y a aussi des mauvais côtés à pardonner, notamment la peur qu’il ou elle puisse recommencer, ou la perte de confiance en vous. En acceptant de pardonner maintenant, vous allez devoir apprendre à vivre avec ces mauvais sentiments.

rompre après une infidélité

Selon le psychothérapeute et auteur Christophe Fauré, il suffit parfois d’une confession, d’un sms ou d’un mail pour tomber dans le cercle de l’infidélité. La façon avec laquelle l’adultère ou la faute va être révélée peut jouer un énorme rôle sur la suite de l’accompagnement, et votre décision de pardonner ou non.

Par exemple, si elle est cachée et perdure depuis longtemps, une infidélité virtuelle peut avoir plus de répercussions qu’une relation physique d’un soir.

La peur

Dans l’esprit général, une personne infidèle va obligatoirement recommencer. Si vous avez connu la trahison une fois, vous allez constamment vivre dans la peur de le ou la voir recommencer. Cette peur peut se manifester par de la jalousie excessive, de la possessivité et des disputes régulières. Dès qu’il ou elle ne répondra pas à votre message dans la minute, vous allez vous imaginer des tas de choses. Même le fait de voir votre partenaire quitter le logement quelques minutes peut vous déclencher une certaine angoisse.

Quand votre santé mentale et physique est en jeu, ne pardonnez pas et protégez-vous !

Dès que vous n’êtes pas avec votre conjoint.e, vous avez le doute. Sur le long terme, de telles situations peuvent vous faire perdre pied. Le bonheur est désormais interdit. Si vous faites le choix de rester avec votre partenaire en dépit de toutes ces contraintes, vous allez vous détruire à petit feu.

La perte de confiance en soi

Vous avez en quelque sorte perdu confiance en votre partenaire, mais aussi en vous-même puisque vous vous dites que si l’être aimé a éprouvé le besoin d’aller voir ailleurs, c’est certainement parce que vous n’êtes pas assez bien pour lui. Du jour au lendemain, vous allez remettre votre vie en question pour comprendre les raisons qui l’ont poussé.e à vous tromper : est-ce que j’ai quelques kilos en trop ? Est-ce qu’il n’aime plus ma coiffure ? Est-ce que je m’habille mal ? Peut-être ne suis-je pas assez tactile ?

Toutes ces interrogations vont tourner en boucle dans votre tête. Plus vous allez vous poser de questions, plus vous allez perdre confiance en vous. Vous n’avez plus aucune estime pour vous-même. Vous pouvez même arriver à un stade où vous vous dites qu’il ou elle a bien fait de vous tromper, et que vous ne méritez que cela.

Cette situation est alarmante et doit conduire à une prise de conscience. Il est peut-être temps de mettre la personne fautive en face de ses responsabilités, plutôt que de vous culpabiliser !

Un sujet récurrent de dispute

Vous pouvez pardonner l’adultère, mais vous n’oublierez jamais cette trahison. Au fond de vous, vous aurez toujours un doute lorsque votre partenaire s’absente plusieurs heures. Vous allez imaginer le pire pour n’importe quelle raison, au moindre petit retard ou changement de programme. Et si vous l’avez surpris(e) sur un site de rencontre adultère, la probabilité qu’il ou elle recommence est bien plus élevée.

Lors des disputes, ce sujet va automatiquement revenir sur la table. Dès que le ton va monter, ce sera une occasion de rappeler cette relation adultère. N’oubliez pas que si vous décidez de pardonner un adultère ou une infidélité, vous devez le faire totalement. Vous devez donc omettre parfois volontairement la tromperie, et ne pas vous en servir de levier pour faire d’autres reproches. Il est important de bien séparer chaque problème, sans tout mettre sur le dos son infidélité.

De même, il ne doit pas y avoir de vengeance. Lors qu’une personne est trompée, elle a tendance à vouloir reproduire l’adultère pour que chacun soit à égalité, et que l’autre ressente le mal qu’il a commis. Ce n’est pas un geste sain. Chacun réagit différemment : se venger est encore pire que d’être victime.

Les thérapies pour surmonter un adultère, ça marche vraiment ?

Désormais, vous avez toutes les clés en main pour répondre à la question « faut-il pardonner une tromperie ? ». Toutefois, maintenant que votre choix est fait, vous devez également vous demander « Comment pardonner une tromperie ? » puisqu’il s’agit tout de même d’une trahison émotionnelle et/ou physique particulièrement blessante. Pour y faire face, il n’est pas rare que certains couples aient recours à des psychologues spécialisés dans les relations.

à lire aussi : les statistiques sur l’adultère en France

Vous pouvez y aller seul.e ou à deux, si la reconstruction est d’actualité. Dans certains cas, certes très rares, pardonner une infidélité ou une relation adultère peut avoir pour effet de souder le couple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

retour en haut